Feedback : Webinar - Les communautés d'énergie, outil pour la transition énergétique ? - 30/03/2021

Découvrez le compte-rendu, les présenatations ainsi que la vidéo du webinaire « Les communautés d’énergie, outil pour la transition énergétique ? », du 30 mars dernier. Axel Gautier, professeur de HEC-ULiège, fut premier orateur, suivi de Eric Vermeulen, Fondateur et Program Manager chez Haulogy, et de Baudouin Bokiau, Business Developer chez Engie.


Aujourd'hui, avec nos 3 intervenants, nous ouvrions la réflexion sur le vaste domaine de la transition énergétique, souvent abordé à la tribune du Forum, avec un focus particulier sur les communautés d'énergie renouvelable (CER).

[3'07] Le professeur Axel Gautier , HEC-ULiège, a introduit le sujet des communautés d'énergie en expliquant que le système énergétique était en pleine transformation, avec la décentralisation de la production, le stockage d'énergie, la gestion de sa consommation de manière intelligente et la possibilité de faire des échanges d'énergie entre particuliers, notamment.

Nous allons donc vers un système énergétique de plus en plus décentralisé et participatif , répondant à deux volontés : la volonté citoyenne de participer à la transition énergétique et la volonté des entreprises de décarboner et optimiser leur consommation d'énergie.

Parmi les différentes formes de partage d'énergie , citons :

  • L'autoconsommation collective (produite localement au sein d'un bâtiment ou d'une communauté) ;
  • La communauté d'énergie renouvelable (plusieurs unités de production/stockage dans un périmètre local) ;
  • La vente de pair à pair (au-delà du périmètre local).

Après avoir abordé le cadre légal du décret wallon d'"autoconsommation collective" adopté en mai 2019 et régissant la mise en place de CER, il a détaillé le principe de la CER ainsi que ses configurations possibles : entreprises au sein d'un parc d'activité économique (ex : Merygrid, Hospigreen), immeuble à appartements, bâtiment public et consommateurs du quartier (ex : PMO Nos Bambins ).

Selon lui, une CER présente quatre bénéfices :

  • Favoriser l'investissement dans les énergies renouvelables ;
  • Pouvoir optimiser et coordonner la production, la consommation et le stockage ;
  • Permettre de coordonner les investissements dans des technologies complémentaires ;
  • Devenir acteur de la transition énergétique.

Un aspect important est que les CER utilisent l'infrastructure publique existante pour faire des échanges. Un cadre tarifaire pour l'utilisation du réseau par les CER doit donc être défini. Ce cadre doit valoriser les services rendus et doit être représentatif des coûts et bénéfices induits. Le point critique est de savoir comment valoriser de façon correcte et pertinente les échanges avec le réseau.

Un cadre tarifaire doit également être mis en place au sein de la communauté pour organiser le partage des bénéfices au sein de la CER.

[23'13] Eric Vermeulen , Fondateur et Program Manager chez Haulogy, a démarré sa présentation en listant les critères d'évaluation de pertinence de modèle de partage d'énergie (production suffisante et disponible, stabilité de la communauté, diversité des profils de production et de consommation, neutralité du responsable/délégué de la communauté...) et en les évaluant selon les modèles de partage d'énergie suivants :

  • Surplus de prosumer ;
  • Investissement collectif ;
  • Syndic d'immeuble ;
  • Parc d'activité économique.

Il a ensuite partagé son expérience au travers de la mise en œuvre de Hospigreen , un projet de partage d'énergie (électricité), qui a démarré en novembre 2020.

[44'08] Baudouin Bokiau , Business Developer chez Engie, a enchainé en passant en revue le cadre régulatoire européen pour le partage d'énergie : le Clean Energy for European Package de 2016, et les 4 directives et réglementations de 2018-2019, ainsi que leur transposition au niveau wallon.

La CER est un outil clé pour mener à bien la révolution énergétique portée par les 3D de Engie, à savoir : Décarboner, Décentraliser et Digitaliser . Du point de vue de Engie, l'intérêt d'une CER est d'induire un comportement de consommation/production vertueux : augmenter le renouvelable dans le mix énergétique, partager un surplus de production avec son voisin, favoriser l'intégration de véhicules électriques, augmenter l'autoconsommation locale d'une installation, améliorer l'utilisation des réseaux électriques...

Il a ensuite présenté deux exemples de projets en cours de développement et les objectifs respectifs recherchés : Mechelen Noord (création d'une communauté de partage d'énergie entre entreprises) et Hauts-Sarts (projet de recherche INTEGCER).

Enfin, il a fait l'état des lieux des obstacles rencontrés en abordant les points clés de l'avant-projet de décret en Wallonie, et a proposé des pistes d'amélioration.

 

Présentations

 

Vidéo