Des tuiles photovoltaïques : un concept lumineux

À Barvaux-sur-Ourthe, une toute nouvelle construction à la toiture innovante vient de voir le jour. Le toit de ce bâtiment est composé de tuiles photovoltaïques ! Une idée de génie que nous devons à la société « ISSOL » basée à Dison. Olivier Demeijer, le manager de celle-ci, nous en dit plus.

Image

issol-tuiles

C'est la deuxième maison de ce type qui voit le jour en Belgique

Si vous avez l'habitude de passer par Barvaux-sur-Ourthe, vous avez certainement dû remarquer qu'une maison à la toiture quelque peu particulière est sortie récemment de terre. Une habitation dont le toit a été recouvert de tuiles... photovoltaïques. Une technologie nouvelle que nous devons à la société « Issol », basée à Dison (Verviers). « C'est la deuxième maison de ce type qui voit le jour en Belgique. La première se situe à Liège », confie Olivier Demeijer, le manager de « ISSOL ». « Je trouve que les panneaux photovoltaïques posés sur les toitures des maisons dénaturent l'esthétique du bâtiment. Nous avons donc réf léchi à un produit qui s'intégrerait parfaitement aux bâtiments des particuliers. C'est de là qu'est née cette idée de tuiles photovoltaïques. Un tout nouveau concept que nous venons à peine de lancer. Il rencontre déjà un bel engouement alors que nous n'avons pas encore démarré notre campagne publicitaire ! Après Liège et Barvaux-surOurthe, nous avons reçu des demandes émanant de la France. C'est vraiment incroyable ! On ne pouvait pas rêver mieux comme débuts ! Cette maison de Barvauxsur-Ourthe va nous servir de vitrine, j'en suis certain ! ».

AU-DELÀ DE LA BELGIQUE

À terme, la société « ISSOL » envisage d'exporter son savoir-faire en la matière chez nos voisins. « Notre objectif est de pouvoir développer un réseau d'installateurs un peu partout en Belgique endéans les six mois. Une fois cette base établie, nous nous concentrerons alors sur le marché extérieur français, allemand et hollandais. Trois pays qui sont très propices aux énergies vertes », poursuit Olivier Demeijer. C'est un véritable coup dans le mile que vient de réussir la société verviétoise car travailler sur des maisons pour des particuliers, c'est une grande première pour elle ! En effet, « ISSOL » a plus pour habitude de développer de grands bâtiments comme la Tour des Finances à Liège ou encore la Poste du Louvre à Paris. Des constructions dont les murs sont équipés de panneaux photovoltaïques.

« Mais « ISSOL » est aussi une entreprise d'architecture. Nous avons développé des matériaux photovoltaïques s'intégrant parfaitement au bâtiment tout en lui conférant un rendement élevé. Et avec les techniques récentes, il est aujourd'hui possible de construire des vitrages photovoltaïques colorés appelés plus communément « panneaux solaires colorés ». Ces panneaux ressemblent à des matériaux de constructions traditionnels mais ils possèdent des caractéristiques techniques qui les rendent beaucoup plus complexes que cela », poursuit Olivier Demeijer. Et qu'en est-il pour les toitures des maisons pour particuliers ? Peuvent-ils, eux, aussi choisir la couleur de leurs tuiles ? « La réponse est oui ! Vous avez le choix entre quatre types de couleur : naturelle, anthracite, gris clair ou encore terracotta. Vous pouvez même choisir le fait de voir apparaître, ou pas, les cellules photovoltaïques sur vos tuiles. Enfin, pour votre toiture, vous avez également la possibilité de choisir entre deux types de recouvrement. Vous pouvez opter pour des grandes ardoises avec capteurs de lumière intégrés. Ou alors, deuxième option, nous vous proposons un produit solaire invisible qui reprend l'esthétique d'une toiture en zinc foncée avec son système de fixation « joint debout » caractéristique », termine le manger de la société « ISSOL ». Voilà donc un concept qui mérite d'être mis en lumière ! L'engouement pour les tuiles photovoltaïques ne fait que commencer ! Si vous êtes intéressés par cette nouvelle technologie, nous vous invitons à aller jeter un œil sur le site http:// www.issol.eu.

 

Type d'actualités

Mots-clés