Accueil>Actualités>Atterrissage du projet HAYRPORT

Atterrissage du projet HAYRPORT RSS Feed

H2

Sur proposition du Ministre de l'Energie, Philippe Henry, et du Ministre des Aéroports, Jean-Luc Crucke, le Gouvernement de Wallonie a approuvé le projet HAYRPORT. Ce projet doit permettre le déploiement d'une infrastructure de production et de distribution d'hydrogène à partir d'électricité sur le site de Liège Airport.

Ces futures installations visent à alimenter les différents moyens de transport utilisés, le but étant également de tester le plus de modes de mobilité possibles, comme les bus, les voitures ou encore les engins de manutention (chariots élévateurs et/ou engins d'aéroport). La capacité de production annoncée sera de 200 kg d'hydrogène par jour, de quoi approvisonner plusieurs véhicules.

Fruit d'une collaboration entre l'entreprise liégeoise John-Cockerill et les autorités aéroportuaires, HAYRPORT permettra d'initier un nouvel élan dans la transition énergétique et climatique en offrant une vitrine de choix à un fleuron industriel wallon.

Afin de soutenir efficacement cette innovation, le Gouvernement wallon a libéré une subvention de 6 millions d'Euros qui doit permettre de soutenir le surcoût de la production d'hydrogène par rapport aux carburants pétroliers conventionnels. Par ailleurs, la construction des installations sera couverte par un prêt de 6 millions d'Euros dans le cadre du Fonds Kyoto.

Les infrastructures devraient être pleinement opérationnelles fin 2022.

“Au-delà de ce projet pilote, c'est toute une filière qui sera soutenue dans le futur avec des budgets conséquents”, souligne le Ministre Philippe Henry.Cela permettra d'offrir des solutions durables pour des secteurs plus compliqués à décarboner comme le transport et l'industrie.

Pour le Ministre Jean-Luc Crucke « ces évolutions sont indispensables pour l'avenir de nos aéroports. Liège Airport va, grâce à ce projet, réduire son empreinte carbone et, j'en suis certain, continuer à développer des projets novateurs afin de répondre aux attentes légitimes, plus respectueuses de l'environnement et de la qualité de vie, de chacun ».

 

Hydrogène