Accueil>Actualités>Mydibel décarbone sa flotte avec de l'hydrogène vert grâce à des épluchures de pommes de terre, en partenariat avec Luminus

Mydibel décarbone sa flotte avec de l'hydrogène vert grâce à des épluchures de pommes de terre, en partenariat avec Luminus RSS Feed

MYDIBEL-LUMINUS

Recycler des pelures de pommes de terre pour produire du biogaz, générer de l'hydrogène vert et décarboner ainsi ses processus industriels, sa mobilité et sa logistique : voilà en résumé le projet d'économie circulaire ingénieux de Mydibel, une entreprise familiale mouscronnoise active dans le domaine du développement, de la production et de la commercialisation de produits de pommes de terre. Mydibel a choisi Luminus pour l'aider dans ce nouveau pas vers la neutralité carbone.

 

MYDIBEL-LUMINUS

 

Esprit familial et entreprenariat durable

Avec plus de 650 personnes, le groupe Mydibel est le plus grand employeur de Mouscron. Cette entreprise familiale exporte sa vaste gamme de produits frais (frites), surgelés (frites et spécialités de purée) et déshydratés (flocons et granules) dans plus de 120 pays à travers le monde. Depuis 2006, Mydibel ne cesse d'investir dans des solutions énergétiques durables. Vendredi dernier, le 18 juin, l'entreprise a présenté son nouveau projet lié à l'hydrogène lors d'une visite de travail en présence de MM. Willy Borsus, Vice-Président de la Wallonie et Ministre de l'Économie, du Commerce extérieur, de la Recherche et Innovation, du Numérique, de l'Aménagement du territoire, de l'Agriculture, de l'IFAPME et des Centres de compétence et de Jean-Luc Crucke, Ministre Wallon du Budget et des Finances, des Infrastructures Sportives et des Aéroports.

« Green factory » : un écosystème industriel innovant

Chaque jour, quelque 2 000 tonnes de pommes de terre sont acheminées chez Mydibel pour y être transformées en 255 000 tonnes de produits finis par an... ce qui fait beaucoup d'épluchures de pommes de terre. Soucieux de l'environnement et conscient du potentiel que la nature peut apporter, Mydibel s'est lancée en 2006 dans un modèle d'économie circulaire en appliquant le concept de « Green Factory ». Son empreinte écologique est réduite au maximum grâce à l'aménagement de sa chaîne de production de façon à ce que rien ne soit perdu : les flux résiduels et sous-produits d'un processus servent de matière première à un autre et permettent ainsi de traiter 100% des déchets. De plus, un dispositif d'assainissement des eaux est couplé au fermenteur : l'eau utilisée pour la fermentation des déchets est épurée et utilisée pour transporter les pommes de terre du tri à la production via le « toboggan à eau ». Les résidus de boue servent ensuite d'engrais aux agriculteurs locaux pour fertiliser les champs de pommes de terre. En un mot, rien ne se perd : il s'agit d'un cas d'utilisation circulaire exemplaire, décarboné et autosuffisant.

Des déchets de pommes de terre à l'hydrogène vert

Quatre unités de cogénération au gaz naturel alimentent actuellement le site du groupe Mydibel en électricité et en chaleur. L'objectif de Mydibel est aujourd'hui de faire tourner son site avec de l'électricité 100% verte. Comment ? En alimentant désormais ces unités de cogénération avec du biogaz autoproduit à partir de déchets de pommes de terre, réduisant ainsi les émissions de CO2 d'environ 30.000 tonnes par an.

L'électricité excédentaire issue de la cogénération sera quant à elle convertie en hydrogène vert via un électrolyseur installé sur le site. Et c'est précisément là que Luminus mettra son expérience au service de Mydibel. Les camions, chariots élévateurs et transpalettes de Mydibel seront transformés et alimentés par l'hydrogène vert ainsi produit.

Une ambition verte commune à Mydibel et Luminus

« Pour Mydibel, la durabilité n'est pas qu'une tendance passagère. Elle entend agir de manière responsable et exploiter la technologie existante pour créer les solutions les plus efficaces dans les différentes étapes de sa chaîne d'approvisionnement et de production », comme en témoigne Marc Van Herreweghe, CEO de Mydibel Group. Une ambition que partage Luminus. « Chez Luminus, nous souhaitons construire un avenir énergétique neutre en CO2 conciliant préservation de la planète, bien-être et développement grâce à l'électricité et à des solutions et services innovants », explique Grégoire Dallemagne, CEO de Luminus. « Une initiative telle que celle de Mydibel s'inscrit parfaitement dans notre volonté d'aider nos clients à réduire leur empreinte carbone et à produire eux-mêmes l'électricité verte dont ils ont besoin. Je suis fier que Luminus puisse soutenir Mydibel dans son ambition de devenir un exemple d'entreprise circulaire et verte. »

 

Vidéo

 

Hydrogène