5 à 7 : visite de l'usine Isocell

Illustration

Image

Isocell

 

Le jeudi 29 février 2024, une quinzaine de personnes ont visité le site d'Isocell à Amel dans le cadre des 5 à 7 de l'éco-construction.

L’entreprise d'origine autrichienne est spécialiste de l’ouate de cellulose et de l’étanchéité à l'air et de la technologie à insuffler Isoblow. Avec plusieurs sites de production partout en Europe, l'usine belge s'est quant à elle agrandie en 2015 et en 2024.

 

Image

5 à 7

 

Isocell produit de la cellulose à partir de papier journal dont l'origine se situe à moins de 300km autour de l’entreprise. Ils en achètent notamment en Belgique (26 tonnes) et en Allemagne (24 tonnes). Soit 50% en Belgique, 30 à 40% en Allemagne et le restant en France et au Pays-Bas. Le processus de transformation du papier recyclé jusqu’à la cellulose se fait en 6 étapes pour obtenir des sacs de 14 kg et de 350 à 400 kg.

 

Image

logo-isocell-165672.png

 

Les 6 étapes de production :

  • Réception d'environ 40 tonnes de papier journal par jour sous formes de balles compressées ;
  • Réception et tri du journal sur base de critères tel que le taux d’humidité, la teneur en papier glacé (max 5%), et la quantité de petits objets en plastique. Lorsque la livraison d’un camion a été examinée et acceptée, un numéro lui est attribuée pour assurer sa traçabilité. Les balles sont ensuite décompactées ;
  • Un premier broyage est effectué ainsi qu'un premier filtrage des agrafes à l'aide d'un aimant. Le résultat du broyage est ensuite aspiré filtrant ainsi les matériaux lourds indésirables et autres résidus métalliques. Des sels sont ensuite ajoutés pour améliorer la résistance au feu, agir comme répulsif pour les insectes et augmenter la densité de l’ouate. Le papier subit ensuite un autre passage dans une meule pour obtenir l’ouate de cellulose alors qu'un séparateur enlève le plastique afin de lui assurer une bonne qualité ;
  • L’ouate est ensuite conditionnée en sac de 14 kg ou en ballot de 350 à 400 kg ;
  • Les sacs et les ballots sont conditionnés en palettes ;
  • Enfin, l’ouate de cellulose est livrée chez les clients.

Les avantages écologiques de l'ouate de cellulose : 

  • L’ouate, produite à base de déchets de papier journal, permet de diminuer la consommation des ressources ;
  • La cellulose peut être réemployée jusqu'à 3 fois ;
  • Elle peut ensuite être brulée pour en faire de l’engrais.

Les avantages techniques :

  • L’ouate de cellulose permet une bonne isolation en hiver et un bon confort en été ;
  • Elle est également facile et rapide à mettre en œuvre et n’est pas dangereuse pour la santé des ouvriers qui la mettent en œuvre ;
  • La méthode d’insufflation permet d’obtenir une densité continue dans tout le caisson.

En plus de fabriquer de l’ouate de cellulose pour l'isolation thermique et acoustique, Isocell fournit des produits d’étanchéité à l’air tels que Blowerdoor, pares-pluie, freins-vapeur, tapes et accessoires ainsi que des machines Isoblow pour l'insuflation. Ces dernières, qui peuvent être louées, existent en 3 formats : une petite à transporter sur chantier, une intermédiaire qui peut être installée sur un camion pour ensuite aller sur chantier et une plus grande encore pour faire de la préfabrication.

L’entreprise organise également des formations d’une journée pour apprendre à insuffler l’ouate de cellulose.

Au point de vue conformité, Isocell a :

  • l’agrément technique européen ;
  • la déclaration de performance ;
  • le certificat Nature Plus ;
  • le label FSC ;
  • le Label Produit Biosourcé.