Les produits labellisés: made in Wallonia !

Gramitherm : panneau isolant en fibre d'herbe  -  88% de matière biosourcée

L'herbe pousse pratiquement partout, ne nécessite pas d'être cultivée et se renouvelle rapidement. Une matière première de choix ! Les panneaux Gramitherm sont produits en séparant la fibre sèche de la partie liquide, utilisée comme source d'énergie (après biométhanisation) pour sécher et travailler la fibre. Ces fibres sont ensuite compactées et thermoformées, puis découpées pour obtenir des panneaux Gramitherm® de 45 à 240mm d'épaisseur. En plus d'être un excellent isolant, leur bilan carbone est impressionnant, chaque kg de Gramitherm absorbant 1,5 kg de CO2.

 

Cellulose IQ3 : ouate de cellulose  -  89% de matière biosourcée

La cellulose iQ3 est fabriquée à base de papier journal (ratés d'impression, journaux invendus) et contient donc 90% de matériaux recyclés. Elle sert à l'isolation thermique et acoustique des toitures, des parois, planchers et plafonds. Insufflée, elle épouse parfaitement et durablement les formes de la structure. Combinée à sa bonne valeur lambda, l'isolation est réellement efficace. De plus, iQ3 est un isolant avec de très bonnes performances en sécurité incendie, régulation d'humidité et acoustique.

 

Fenêtres bois et fenêtre bois aluminium, Menuiserie Riche  -  82% et 69% de matière biosourcée

Des fenêtres de qualité et esthétique, fabriquées sur mesure, selon la technologie lamellé collé et assemblage à micro-dentures. Disponibles dans 6 essences de bois (chêne, épicéa, mélèze, pin meranti, sipo), elles présentent des hautes performances acoustiques, thermiques, de sécurité et environnementales.

 

CLT collé et CLT cloué,  Stabilame  -  98% et 99% de matière biosourcée

Les murs en CLT sont fabriqués avec différentes couches alternées de bois local massif pour composer des éléments présentant une grande résistance. Construire des maisons à l'architecture recherchée et des buildings multi-niveaux est aisé avec le CLT. De plus, les bâtiments en CLT offrent un réel confort et une grande durabilité, tant en longévité qu'en performance environnementale (une maison moyenne en CLT stocke 19 tonnes de CO2).

 

Cellulose Isocell & Dobry Ekovilla : ouate de cellulose - 81%

La ouate de cellulose ISOCELL est une isolation thermique composée de fibres de cellulose, issues du recyclage de papier journal propre et trié. L'introduction des sels minéraux rend la ouate imputrescible et ignifuge. Une mise en œuvre adaptée de la ouate à une densité donnée crée un milieu dans lequel ni les animaux, ni la moisissure ne peuvent s'installer (attestation par des tests). La production s'effectue dans le respect de critères de qualité les plus stricts dans leurs propres installations en Autriche, Belgique, France.

 

Miscanthus, Promisc : Isolant PROMISC en vrac  : 100% 

Le miscanthus se présente sous la forme d’un ensemble de petits brins de 2 à 4 cm (+/-). Cette caractéristique permet lors de la mise en œuvre, un enchevêtrement des brins, qui après tassement, lui donne un maintien assez remarquable. Sa capacité thermique et sa densité, lui confèrent une propriété thermique hors du commun, permettant une atténuation du flux chaud ainsi qu’un déphasage, lors des fortes chaleur d’été, qui lui permet de surclasser la plupart des autres isolants. La mise en œuvre, contrairement à d'autres isolants naturels, ne nécessite pas la création de caissons étanches l’un par rapport à l’autre. De ce fait, cela permet de réduire la proportion de bois nécessaire pour la création des caissons. Pour finir, le niveau d’isolation, malgré une conductivité thermiquement légèrement moins bonne que les autres isolant naturel, donne un complexe (mur, toit) avec un niveau d’isolation identique pour la même épaisseur mais avec des propriétés plus intéressantes pour l’été. Le tassement dans les caissons se fait par simple pression (marcher sur le miscanthus, dans les caissons). De part sa fluidité de mise en œuvre, cela permet de le pousser dans les moindres coins et ainsi d’éviter des pertes de densification dans les endroits les moins accessibles. Le déversement se fait par seau, sac, petit big-bag (200l) ou, pour les toits, directement avec un télescopique