Projet Senior Activ'2

D’ici 2100, la part des personnes âgées de 80 ans ou plus au sein de l’UE devrait être multipliée par 2,5, passant de 5,8 à 14,6 % (source Eurostat). En raison de l’allongement de la durée de la vie, de la crise du système de santé et de celle des services à domicile, il apparaît urgent de trouver des solutions pérennes de soutien à domicile.

Image

Interreg

Le projet Senior Activ’ 2 souhaite capitaliser sur les acquis du projet Senior Activ’ afin d’apporter des solutions encore plus innovantes à la problématique du bien-vieillir à domicile des seniors, qu’ils soient autonomes, en phase de pré-retraite ou bien déjà fragilisés par la perte d’autonomie. Des activités en faveur du bien vieillir des personnes âgées et/ou fragiles et de la prévention de la perte d’autonomie seront renforcées, tandis que de nouvelles expérimentations seront lancées. Il s’agira de travailler à l’optimisation du parcours de vie des seniors, d’accroître l’inclusion des seniors dans la société et de répondre aux besoins non couverts dans une dynamique d’innovation sociale et digitale. Au cœur du projet, nous replaçons l’idée que les seniors soient acteurs de leur projet de vie post-retraite.
Le projet traitera d’enjeux forts comme la lutte contre l’isolement, l’aide aux aidants, en passant par la mise en réseau des professionnels. La dimension transfrontalière du projet apportera une ouverture aux échanges d’idées et de bonnes pratiques. Il apparaît évident de traiter cette problématique à l’échelle transfrontalière, en raison des innovations foisonnantes de part et d’autre des frontières au sein de la Grande Région (avec également une ouverture sur le Rhin Supérieur), et afin de poursuivre le travail et les synergies transfrontalières déjà ancrées.

Objectif

Prévention de la perte d’autonomie à domicile


Rôle de CAP Construction

  • Mettre en place des ateliers design traitant de l’habitat adaptatif / évolutif et des usages numériques dans l’habitat à destination des seniors et des professionnels de la construction. 
  • Confronter aux acteurs de terrain le contenu prescriptif du ‘Guide de l’habitat adaptatif et évolutif’. La démarche visera à identifier les facilités mais aussi les éventuelles difficultés à mettre en œuvre dans les projets concrets les prescriptions du guide. Architectes, urbanistes, promoteurs et constructeurs pourront ainsi se familiariser avec le guide et faire remonter vers les partenaires du projet, leurs ressentis et difficultés éventuelles à mettre en œuvre ses prescriptions.
  • Travailler sur des actions soutenantes favorisant la mise en place de mobilier urbain ‘actif’ favorable aux seniors

Durée 

01/2024 – 12/2027

Partenaires financiers

CSD, AVIQ, OZ Consulting, CAP Construction, Département de la Moselle, Département de la Meurthe-et-Moselle, Innov’Autonomie, Ville de Metz  

Partenaires méthodologiques

Province de Luxembourg, ARS Grand Est, Collectivité Européenne d’Alsace, Gero

Personne de contact

Quentin Thiery, chargé de projets