Accueil>Actualités>L'autoconsommation collective d'électricité, pour une meilleure consommation de l'énergie

L'autoconsommation collective d'électricité, pour une meilleure consommation de l'énergie RSS Feed

RESEAU ELECTRICITE

Ce jeudi 25 octobre, le Gouvernement wallon a adopté en première lecture l'avant-projet d'arrêté présentant l'instauration d'un cadre décrétal favorisant l'autoconsommation collective d'électricité.

 

Contexte

Actuellement, un cadre légal existe déjà pour le prosumer qui est le client résidentiel qui autoconsomme sa propre production énergétique (photovoltaïque).

La nouveauté du projet porté par le décret est la possibilité de créer des communautés énergétiques, appelées des « opérations d'autoconsommation collective », afin de dépasser la dimension physique du réseau. Ainsi, tout en mobilisant le réseau public, plusieurs entités (personnes physiques ou morales), au sein d'un périmètre, pourra s'entendre pour mutualiser leur production et consommation électrique.

 

Différentes combinaisons possibles

Pour exemple, ce nouveau modèle permettra différentes combinaisons :

  • Soit un ménage produit plus qu'il n'en a besoin et s'associe avec d'autres ménages qui ne produisent pas afin de mutualiser les consommations énergétiques ;
  • Soit un immeuble résidentiel installe de manière commune des panneaux sur son toit afin de répartir la production avec les habitants de l'immeuble ;
  • Soit plusieurs entreprises s'associent afin de répartir leur production/consommation sur la journée afin de consommer au maximum lors des pics de production d'énergie et moins le reste du temps ;
  • ....

 

Objectifs

Le développement de modes de circuits courts de consommation de l'énergie permettra, à terme, de faire des économies dans le développement et le renforcement du réseau de distribution.

L'autoconsommation collective d'électricité permettra une meilleure intégration des énergies renouvelables. En effet, les énergies renouvelables sont des énergies dites intermittentes. Consommer de l'énergie à une échelle locale fait en sorte qu'elle mobilise une partie moins importante du réseau, ce qui facilite en fin de compte son intégration à ce dernier.

L'autoconsommation collective favorisera également la smartisation du réseau. Posséder un compteur intelligent sera essentiel pour pouvoir participer à une opération d'autoconsommation collective d'électricité (meilleur calibrage de la consommation), ce qui permettra in fine d'éveiller la société à une adaptation de son mode de consommation d'électricité et à rebooster la compétitivité énergétique wallonne.

 

Contact

Stéphanie Wyard

Porte-parole du Ministre Crucke

0473/80.66.47

stephanie.wyard@gov.wallonie.be

 

Smart Grid