Accueil>Archives>Actualités passées>2017>Feedback : Soirée "conférence-débat" - Comment chauffer la Wallonie ? | Namur - 23 octobre 2017

Feedback : Soirée "conférence-débat" - Comment chauffer la Wallonie ? | Namur - 23 octobre 2017

STD_ChauffDurable

Comment produire une chaleur durable ? Quelles en sont les principales utilisations en Wallonie aujourd'hui ? Qu'en sera-t-il demain ? Quels seront nos besoins de chauffage ? Faut-il développer des réseaux de chaleur ? C'est à ces questions que les experts de l'ICEDD et de TWEED ont apporté leurs éclairages lors de la soirée "conférence-débat" du 23 octobre dernier à Namur, à laquelle une cinquantaine de personnes était présente . Découvrez dès à présent les présentations PowerPoint de l'ICEDD et du Cluster TWEED, ainsi que des statistiques et une note sur le chauffage résidentiel au bois en Wallonie.

 


En plus des présentations réalisées le soir même (voir ci-dessous), nous avons le plaisir de vous communiquer deux documents réalisés par TWEED et portant sur la filière du chauffage résidentiel au bois en Wallonie :

 

Le 1er apporte des statistiques récentes (octobre 2017) sur le recours qu'ont les ménages aux systèmes de chauffage alternatifs que sont les poêles et chaudières au bois (bûches) et à pellets par rapport aux chaudières traditionnelles (mazout, gaz). Cette étude a été réalisée par le Cluster TWEED (organisation wallonne rassemblant les entreprises actives dans le secteur de l'énergie durable) en partenariat avec Wikipower (achats groupés énergétiques).

STAT BM-TWEED

À travers ce document vous aurez l'occasion de découvrir que:

  • 72,5% des foyers qui ont répondu ont recours aux bûches ou pellets pour se chauffer.
  • La consommation moyenne annuelle de bois sous forme de bûches est de 5,35 stères et d'un peu plus de 2 tonnes de pellets par ménage sondé.
  • Le poêle à pellets séduit puisqu'il occupe 42% du total des appareils d'appoint. Par ailleurs, ils rencontrent le plus de succès en termes de volonté d'achat, notamment à court terme.
  • Plus de deux tiers des systèmes d'appoint au bois des répondants ont moins de 10 ans.
  • Les chaudières traditionnelles au mazout en plus d'être les plus fréquentes sont également les plus âgées (et les plus polluantes).
  • La chaudière à pellets se fait petit à petit une place sur le marché lors de ses 10 dernières années.
  • Le ménage se chauffant au bois est satisfait de son choix et assure sa confiance envers ce combustible (pellets principalement) pour son prochain achat.

 

Le second consiste en une note qui propose la chaleur verte, le bois-énergie en particulier, comme une alternative crédible pour atteindre les objectifs renouvelables de la Wallonie d'ici 2020. Cette étude a été réalisée par le Cluster TWEED également.

NOTE BM-TWEED

À travers ce document vous aurez l'occasion de découvrir que:

  • 1 MWh d'origine thermique contribue autant qu' 1 MWh d'origine électrique à atteindre l'objectif de 13% d'énergies renouvelables à l'horizon 2020.
  • Les statistiques officielles sur le secteur du chauffage domestique au bois sont estimées et ...dépassées.
  • Le secteur résidentiel valorise (nettement) mieux le bois (et les pellets) que les centrales thermiques (ex : Awirs) et que l'abandon par le Gouvernement du projet à Visé est une bonne nouvelle !
  • Remplacer les vieilles chaudières au mazout (ainsi que les vieux poêles à bois) par des systèmes performants a un double impact pour l'environnement.
  • La fabrication d'appareils de chauffage à bois pour le résidentiel et de combustibles dérivés du bois soutient de nombreux emplois en Wallonie.

 

Par ailleurs, un site internet dédié à cette filière de la biomasse résidentielle et dénommé « Le Bois Energie » (www.leboisenergie.be) a été mis en place par le cluster afin de fournir toutes les informations dont ont besoin les heureux (futurs) propriétaires d'un poêle ou d'une chaudière à bûches, pellets, plaquettes, bûchettes, ...

 

Biomasse-énergie