Accueil>Actualités>CERACLE : projets INTEGCER et MIRACCLE validés

CERACLE : projets INTEGCER et MIRACCLE validés RSS Feed

CERACLE-txt

Le Cluster TWEED et le pôle MecaTech ont lancé en 2019 un appel à projets wallons tourné vers les Communautés d'Énergie Renouvelables via l'Autoconsommation Collective et Locale d'Energie (CERACLE). L'objectif de cet encadrement était de rassembler des projets qui vont dans la même direction et de créer une véritable synergie entre les différents projets d'autoconsommation, stimulées par l'adoption alors toute récente d'un cadre légal permettant ces échanges locaux, à tarif réduit, entre producteurs et consommateurs d'énergie renouvelable, de manière à soulager le réseau global. Cet appel a été un vrai succès ! 16 lettres d'intentions ont été déposées, réunissant plus de 50 acteurs wallons. Finalement 4 projets liés à la thématique ont été validés par les experts et le CA du pôle.

CERACLE-txt

 

De ces 4 projets, 2 ont été officiellement validés par le Gouvernement wallon ce 12 mars 2020 (pour un budget total de 7,7 millions € dont 4,8 millions € subsidiés) : bravo aux deux équipes ! Ces nouveaux projets permettent à la Wallonie de confirmer l'avance que nous avons sur les autres Régions européennes en développant de nouvelles technologies et outils à destination des CER, et, permettent en outre à la Région se doter d'expériences de terrains pouvant nourrir les AGW qui bétonneront le cadre légal.

A noter qu'au vu de l'ambition du Gouvernement wallon, des entreprises, et autres acteurs wallons de garder l'avance que nous avons sur les autres Régions d'Europe, tous les prochains appels à projets du pôle MecaTech - avec l'expertise du Cluster TWEED - sont ouverts aux projets traitant de la thématique CER (cf. liens en fin d'article).

 

Projets CER validés

INTEGCER

Dans un contexte de transition énergétique, l'ensemble des acteurs du secteur de l'énergie doivent nécessairement repenser leurs stratégies, leurs métiers et leurs modèles d'affaires.

Grâce à de nouvelles pièces de législations qui sont en préparation tant au niveau européen que wallon, les consommateurs pourront bientôt se regrouper en communautés d'énergie renouvelable (CER) pour mutualiser leurs moyens de productions, de stockage et de flexibilisation de la demande. Ces CER devraient pouvoir conduire à une baisse significative de la facture d'électricité de ses consommateurs et à une optimisation de la production et de la consommation d'énergie renouvelable.

Malgré l'existence de ce cadre relatif aux CER, on remarque que les différents acteurs du monde de l'électricité ne sont pas encore prêts à développer et accueillir ces communautés de façon optimale. Les différents chainons manquants sont essentiellement des outils logiciels permettant le dimensionnement, l'intégration dans le réseau et l'opération des CER à grande échelle.

Le projet INTEGCER regroupe différents partenaires complémentaires autour de l'objectif commun de pallier ce manquement en développant des outils et services spécifiques aux CER. Le consortium regroupe les acteurs suivants :

  • Engie : spécialiste en énergies renouvelables et systèmes énergétiques complexes ;
  • Haulogy et Blacklight Analytics : développeurs de logiciels liés aux CER, aux marchés de l'énergie et au réseaux électriques ;
  • L'Université de Liège et la Haute Ecole HELMo Gramme : spécialistes en gestion optimisée des systèmes énergétiques et en considération d'aspects environnementaux ;
  • RESA : principal gestionnaire de réseau de distribution (GRD) en province de Liège ;
  • La SPI : agence de développement économique en Province de Liège.

CERACLE_INTEGCER

 

MIRACCLE

Les sociétés Klinkenberg SA et CE+T Energrid SA, entreprises à l'expertise avérée respectivement dans le domaine de l'intégration de solutions électrotechniques novatrices et le développement des solutions en électronique de puissance, ont initié le projet de mettre en place le premier micro-réseau en Courant Continu à destination inter-entreprises de Wallonie et, à ce niveau, de Belgique.

L'UCL (Professeur Emmanuel de Jaeger) et le CECOTEPE (Haute Ecole Polytechnique de la Province de Liège) apportent au Consortium expertises et références.

Sept entreprises, dont les implantations se jouxtent rue des Alouettes à Milmort (Herstal – Parc Industriel) et la Ville de Herstal sont associés à ce projet en rupture technologique.

Ainsi interconnectées entre elles en courant continu, ces entreprises partageront la production d'énergie renouvelable (essentiellement d'origine photovoltaïque), le stockage et la connexion au réseau publique de distribution (RESA) afin d'optimiser les consommations et ne prélever l'énergie sur le réseau publique qu'au moment où cette énergie est disponible au coût le plus intéressant.

L'expertise de l'association VOLTA, association paritaire qui regroupe la majorité des entreprises actives dans l'électrotechnique en Belgique, est un atout essentiel car, entre autres missions, VOLTA a en charge l'évolution de la Réglementation Générale des Installations Électrique au niveau fédéral et, ici, le cadre de la protection des personnes et des biens en courant continu est un chantier ouvert.

Des bornes de rechargement pour véhicules électriques ou hybrides rechargeables compléteront l'installation, non seulement dans les entreprises concernées mais aussi à destination des personnels qui fréquentent le parc industriel des Hauts Sarts.

Le gain économique de ce concept novateur pourrait atteindre 30% pour les entreprises associées.

CERACLE_MIRACCLE-p