Accueil>Actualités>L'« E-Cloud » : l'autoconsommation collective au service des entreprises, avec des perspectives d'économie sur la facture d'électricité de 8 à 14%

L'« E-Cloud » : l'autoconsommation collective au service des entreprises, avec des perspectives d'économie sur la facture d'électricité de 8 à 14% RSS Feed

e-cloud

En Wallonie, les communautés locales d'énergie permettront bientôt à plusieurs voisins de se réunir pour produire et consommer une énergie renouvelable locale. ORES concrétise déjà cette ambition avec l'initiative de consommation collective « E-Cloud » qui vient de démarrer ce 1er juillet 2019.

e-cloud

En Wallonie, les communautés locales d'énergie permettront bientôt à plusieurs voisins de se réunir pour produire et consommer une énergie renouvelable locale. ORES concrétise déjà cette ambition avec l'initiative de consommation collective « E-Cloud » qui vient de démarrer ce 1er juillet 2019.

Dans un contexte de transition écologique, l'autoconsommation collective apparait aujourd'hui comme une évolution marquante dans le marché de l'énergie. Le concept repose sur la possibilité de créer, dans une zone délimitée, une communauté de consommateurs alimentés par une - ou plusieurs - installation(s) locale(s) de production renouvelable.

Une dynamique à la fois écologique et solidaire

Au printemps dernier, la Wallonie a adopté un décret ouvrant la voie à ces nouvelles communautés énergétiques. Le texte définit l'autoconsommation collective comme une « opération consistant à partager, dans un même périmètre géographiquement défini, via le réseau public de distribution ou de transport local, de l'électricité produite à partir de sources d'énergie renouvelables ou de cogénération de qualité, entre un ou plusieurs producteurs et un ou plusieurs clients finaux. »

Le processus passe toujours par le réseau public – pas de câbles privés entre voisins ou de micro-réseaux fermés –, ce qui présente le double avantage de ne pas devoir investir dans de nouvelles infrastructures et de maintenir un système de distribution d'énergie collectif et solidaire.

Pionnière dans le domaine, ORES prépare depuis plusieurs années déjà un test grandeur nature innovant dans le parc d'activités économiques de Tournai Ouest. Le projet « E-Cloud » réunit une dizaine d'entreprises du parc recrutées par IDETA, l'agence de développement territorial de Wallonie picarde. Leurs besoins électriques et les flux de production renouvelable locaux (éolien et photovoltaïque) sont mis en corrélation, avec un objectif : favoriser l'autoconsommation collective. La société Luminus a coordonné la mise à disposition des moyens de production renouvelable.

Un tarif avantageux et des informations ciblées pour stimuler les clients à consommer vert et local

Les entreprises participant à l'« E-Cloud » sont incitées à consommer l'électricité verte produite sur place à travers deux tarifs de réseau distincts : un tarif spécifique et avantageux pour l'électricité d'origine renouvelable et locale autoconsommée et un tarif classique pour l'électricité prélevée auprès de leur fournisseur.

La communication est un élément clé du concept. En étant systématiquement informées quant aux perspectives de production locale du lendemain, les entreprises ont l'opportunité d'être proactives dans leur gestion de l'énergie via l'adaptation de leur niveau d'autoconsommation d'électricité.

Outre son impact financier positif, la démarche a donc vocation à encourager les participants à aménager autant que possible leur consommation en fonction des ressources naturelles – vent et soleil – disponibles. Elle favorise ainsi l'intégration vertueuse des énergies renouvelables, ainsi que la croissance de nouveaux marchés fondés sur le principe d'économie circulaire.

ORES, en tant que gestionnaire du réseau de distribution et facilitateur de marché, organise l'échange de données entre les participants de cette communauté locale d'énergie. Le projet permet aussi d'accueillir davantage de nouvelles productions renouvelables sur le réseau de distribution de manière efficace, précisément grâce à l'autoconsommation collective.

Pour la mise en œuvre de ce projet, ORES s'est appuyée sur l'expertise et la contribution active des partenaires suivants :

  • DAPESCO pour le traitement des données de consommation et de production locale ;
  • SIEMENS et l'UMONS pour le développement de l'interface de prévision des consommations et productions locales ;
  • N-SIDE pour le développement et la mise à disposition d'un outil de simulation technico-économique d'autoconsommation collective, basé sur des modèles et algorithmes d'optimisation.

Depuis ce 1er juillet, l'« E-Cloud » est passé en phase de tests réels. Plusieurs acteurs du marché de l'énergie et les entreprises volontaires mettent le modèle en pratique. Les premiers résultats de ces tests sont attendus pour le second trimestre de 2020, avec d'ores et déjà en ligne de mire, des économies sur la facture totale d'énergie des participants de l'ordre de 8 à 14%.


Entreprise de service public de proximité, ORES est responsable de l'ensemble des activités de gestion et d'exploitation des réseaux de distribution d'électricité et/ou de gaz naturel dans 200 Villes et Communes wallonnes (couvrant au total quelque 50.000 km en électricité et plus de 9.500 km en gaz naturel). Elle réalise les raccordements aux réseaux de distribution, les travaux liés à l'entretien, au développement et au dépannage de ces derniers, ainsi que la pose des compteurs, les relevés d'index de consommation et la gestion des données de marché. Elle mène de nombreuses missions de service public à caractère social et a en charge l'exploitation et l'entretien de l'éclairage public dans les communes associées (450.000 luminaires). Forte de près de 2.300 collaborateurs, l'entreprise joue un rôle important dans la vie socio-économique wallonne. Au cours des quatre dernières années, elle a investi plus de 1,2 milliard € dans le développement et la rénovation des réseaux de distribution.

Plus d'informations sur ores.be

A télécharger

Communiqué de presse ORES - Louvain-la Neuve – 3 juillet 2019