Accueil>Actualités>Belfius Immo et DCA woonprojecten misent résolument sur un avenir plus vert

Belfius Immo et DCA woonprojecten misent résolument sur un avenir plus vert RSS Feed

Belfius-BRIG

À Boom, le projet de nouvelle construction durable BRIG, doté de sa propre mini-centrale électrique à hydrogène, sera une référence sur le marché résidentiel belge.

 

C'est à Boom, sur l'axe Anvers-Malines-Bruxelles, que Belfius Immo et DCA Woonprojecten viennent d'entamer la construction d'une nouvelle référence en termes de durabilité sur le marché résidentiel belge. Non seulement ce complexe contemporain de 97 appartements se distingue par son implantation originale en forme de trèfle à quatre feuilles, mais BRIG est aussi et surtout un des premiers immeubles à appartements en Belgique doté de sa propre mini-centrale électrique produisant de l'électricité à partir d'hydrogène, une source d'énergie 100% renouvelable. Le projet est situé en bordure du Rupel, à un jet de pierre du parc communal et du domaine récréatif provincial De Schorre.

Belfius-BRIG

Le projet immobilier BRIG a été conçu par le bureau anversois Binst Architects, qui bénéficie de plus de 45 années d'expérience et d'expertise et opte pour une approche actuelle et dynamique, misant résolument sur des projets originaux qui affichent une identité à la fois futuriste et naturelle, alliant dynamisme et quiétude.

BRIG est situé au coin de la Bassinstraat et du Hoek, dans la commune de Boom, et est constitué de quatre volumes de maximum 6 niveaux (le rez-de-chaussée et 5 étages) implantés en vis-à-vis, pour que chaque unité résidentielle bénéficie d'un maximum de lumière et d'une belle vue. Les quatre bâtiments forment un trèfle à quatre feuilles, et chacun d'entre eux est entouré d'une flore sélectionnée avec soin, qui mettra chaque volume distinctement en valeur à l'une des quatre saisons. Cette disposition ouvre largement tout l'espace disponible, non seulement pour les futurs résidents, mais aussi pour le quartier dans son ensemble. Pour le « look & feel », les architectes ont opté pour une combinaison contemporaine alliant béton architectonique et aluminium traité, dont la couleur mordorée varie légèrement en fonction de la luminosité.

La résidence compte au total 97 appartements (une, deux ou trois chambres à coucher, avec une surface habitable de 70 à 120 m2, hors espaces extérieurs), tous dotés d'une terrasse privative (et la plupart avec vue sur le Rupel), ainsi que d'un emplacement de parking permettant de garer aisément une voiture, ainsi qu'un vélo en toute sécurité. Le prix (1 chambre à coucher à partir de 171.500 EUR) en fait un investissement intéressant, tant pour les particuliers désireux d'y habiter eux-mêmes que pour les clients qui souhaitent diversifier leur portefeuille d'investissement.

Le nom du projet fait référence au pont qui reliait les rives gauche et droite du Rupel à cet endroit jusqu'en 1945. Grâce à BRIG, le site redevient un lieu de connexion et de rencontre. Non pas entre

les deux rives, mais entre les gens, la commune de Boom et la nature environnante, qui est magnifique.

80% des besoins estimés en consommation d'électricité sont couverts par la centrale à hydrogène privative du bâtiment

Ce projet de nouvelle construction va au-delà des normes les plus récentes en termes de durabilité. La grande majorité des unités résidentielles est « Presque Neutre en Énergie » (PNE) et, grâce, entre autres, à la combinaison de la cogénération et de la récupération de chaleur, BRIG est un projet neutre en CO2. Les bâtiments seront également pourvus de toitures végétales ainsi que de diverses installations favorisant la mobilité durable : un abri couvert pour vélos au rez-de-chaussée, des bornes pour recharger les voitures électriques (partagées), etc.

Mais le fleuron de BRIG est incontestablement la centrale électrique, qui produit de l'électricité à partir d'hydrogène, une source d'énergie 100% renouvelable. BRIG sera un des premiers immeubles à appartements en Belgique doté d'une mini-centrale à hydrogène indépendante de ce type. L'électricité verte produite au niveau local couvrira environ 80% de la consommation totale estimée, et ce, à un quart du tarif actuel de l'électricité traditionnelle. En outre, la chaleur résiduelle produite sera également récupérée.

Franky De Wispelaere, CEO Belfius Immo : « Cela fait plus de 25 ans que Belfius est actif dans le développement de l'immobilier pour les secteurs Corporate et public, et sur le marché résidentiel. Fin 2016, la société a étendu ses activités à des projets immobiliers résidentiels, dans le but de pouvoir les proposer à nos clients Belfius. Que ce soit pour soi-même ou pour diversifier son portefeuille d'investissement, l'acquisition d'un appartement est un investissement à long terme qui nécessite des connaissances approfondies et un savoir-faire financier. Avec ce projet résidentiel unique, nos clients savent qu'ils peuvent compter sur des partenaires fiables et investir dans un immobilier durable, de valeur, et tourné vers l'avenir, qui répond à des normes strictes en matière de logement et d'environnement et s'inscrit parfaitement dans la transition énergétique ».

Luc Neefs, administrateur de DCA Woonprojecten :« Avec BRIG, nous avons voulu développer un projet de construction non pas pour la société actuelle, mais pour la société telle qu'elle sera dans dix ans. C'est pourquoi le projet intègre un grand nombre de techniques durables, tant nouvelles que novatrices. Par exemple, le complexe produira sa propre énergie verte grâce à une unité de cogénération à hydrogène, couvrant ainsi au moins 80% de sa consommation d'électricité. Une réalisation unique en Europe. D'autant plus qu'une partie de la chaleur résiduelle sera également utilisée pour le chauffage par le sol. Bref : un véritable pionnier en matière d'écologie, et une référence sur le marché résidentiel ».

BRIG – Boom

Phase de vente 2 à partir de début juin 2020

Plus d'infos sur https://www.belfiusimmo.be/project/brig-boom/

Vente et renseignements : 02 222 77 59

Contact presse

Ulrike Pommee

ulrike.pommee@belfius.be/press@belfius.be

02 222 02 57

belfius.be

 


 

Produire de l'électricité avec de l'hydrogène : comment fonctionne une mini-centrale électrique ?

La mini-centrale électrique transforme l'hydrogène du gaz en électricité. Le prix du gaz est jusqu'à 8 fois inférieur à celui de l'électricité du réseau, ce qui permet d'économiser jusqu'à 40% de la facture énergétique.

L'hydrogène est « craqué » au départ du gaz (méthane) puis, par une réaction électrochimique avec l'oxygène, il est transformé en électricité, prête à être utilisée dans le bâtiment. Ce processus est très efficace, durable et sans combustion.

Les mini-centrales électriques produisent de l'électricité et récupèrent la chaleur libérée pour l'utiliser de façon utile dans le bâtiment ; cela permet d'atteindre un rendement global de plus de 90%, soit 43% de plus que la meilleure centrale au gaz (calculs effectués par le gouvernement flamand).

BELFIUS-H2

Le gaz ou méthane (CH4) est principalement constitué d'hydrogène, ce qui fait du réseau gazier la ligne d'approvisionnement idéale pour l'hydrogène. L'hydrogène stocké et fourni via le réseau gazier existant est toujours disponible.

Toutefois, le gaz n'est pas nécessairement du gaz naturel : tout comme l'électricité verte, l'énergie verte peut également être stockée et transportée dans le réseau gazier existant sous forme de gaz vert, de biogaz, de gaz de synthèse ou, en bref, de « méthane vert ».

L'objectif est de travailler avec des partenaires (nationaux ou étrangers) qui injectent du méthane vert dans le réseau gazier existant, certifié par un certificat européen « garantie d'origine ».

On obtient ainsi une production d'électricité neutre en CO2.

 

Hydrogène

A télécharger