Accueil>Réseau>Success Stories>Reddy est LE Plastiwinner 2014

Reddy est LE Plastiwinner 2014

Plasti et Reddy

Les plasturgistes ont plébiscité REDDY et ses boîtes d'encastrement 100% étanches. Découvrez ici l'innovation et le parcours de cet injecteur wallon.

Plasti et ReddyA l'occasion de son Assemblée Générale de mai, Plastiwin, le cluster wallon de la plasturgie, a organisé son «Best Of 2014» . Celui-ci consiste à choisir, parmi une série de réalisations industrielles proposées, celle qui se démarque par son innovation, sa difficulté et les retombées obtenues par la mise en œuvre.

REDDY, société d'injection localisée à Seneffe, a obtenu cet Award pour la mise au point et l'industrialisation de boîtes d'encastrement électriques étanches permettant de répondre à un besoin dans le domaine des maisons passives.

8B Reddy

8 projets avaient été proposés, 3 ont été présélectionnés par le comité organisateur. Le choix final a été déterminé par le vote du public assistant à la réunion du Cluster Plastiwin, public exclusivement constitué de spécialistes du secteur des polymères.

Les deux autres entreprises primées étaient respectivement Astra Services (Battice) pour la mise au point d'un container maritime pour station d'épuration et la société Grasstech, qui a produit et installé, en Turquie, une station de ski complète «sans neige» basée sur le principe d'un revêtement synthétique en polyéthylène.

Quelle est l'histoire?

La réalisation du projet constitue une véritable success story pour Reddy.

Née en 1948 et s'étant spécialisée au fil du temps dans la production de très petites pièces en plastique (maximum 100 grammes), essentiellement à destination des secteurs du bricolage et de l'électricité, l'entreprise se rend compte qu'elle doit pouvoir créer plus de valeur ajoutée si elle veut maintenir sa production dans notre région.

Il y a quelques années, son actuel Directeur et propriétaire, Christian Rouanet, détecte un besoin dans le secteur des maisons passives. Les tests d'étanchéité à l'air y indiquent en effet que des pertes d'énergie importantes sont occasionnées par les boitiers électriques placés dans la maçonnerie et qui ne sont pas hermétiques. Les installeurs recherchent donc des solutions pour les aider à mieux respecter la réglementation sur la performance énergétique des bâtiments.

Quelques sociétés étrangères importantes et bien connues du secteur ont déjà saisi cette opportunité. La concurrence est rude, mais qu'importe. En 2009, Christian Rouanet décide de relever le défi pour occuper une place sur ce marché prometteur. C'est un peu David contre Goliath.

Et le résultat?

Aujourd'hui, Reddy produit et vend ses boîtes de raccordement étanches qui sont innovantes à plus d'un titre.

Pour les utilisateurs que sont les installateurs tout d'abord. Les fils électriques peuvent passer au travers des membranes souples tout en évitant le passage de l'air. Deux types de profondeur, des entrées épaulées et un système de cadre rehausseur permettent une modularité et de multiples possibilités de couplage. De même, la fixation peut se faire par différents points. Enfin, des couvercles détectables via tag RFID peuvent compléter l'ensemble. Ceci permet de détecter les boitiers, même après qu'ils aient été recouverts de plâtre.

Enfin, ce projet a permis à Reddy d'évoluer dans la maîtrise de ses process. Au départ, la société ne pratiquait pas la bi-injection. Or ici, le procédé nécessite l'utilisation de deux matières différentes se soudant parfaitement entre elles (un plastique dur et un élastomère étirable). L'achat d'une presse à injecter spécifique a été nécessaire, de même que la fabrication d'outillages adaptés.

Et aujourd'hui?

reddy3

Le produit est sur le marché depuis un an et assure une part croissante du chiffre d'affaires. Un brevet a été déposé et la certification CEBEC obtenue (certification belge des équipements électriques). Toujours en quête d'amélioration, Christian Rouanet, entend bien conforter sa place de numéro 1 en Wallonie dans le cadre de cette réalisation.  Huit personnes sont maintenant occupées chez Reddy.

Le président de Plastiwin, Olivier Verhoyen, souligne: "Je suis particulièrement heureux de ce choix. Non seulement le produit réalisé est innovant mais il est également, «techniquement parfait». Le degré de finition est impressionnant. En outre, plusieurs de nos membres ont coopéré à l'aboutissement de ce projet, pour le choix des matières premières, de l'achat des équipements, du développement des outillages, ... c'est typiquement le rôle d'un Cluster."