Accueil>divers>Expertise: matériaux polyuréthanes biosourcés

Expertise: matériaux polyuréthanes biosourcés RSS Feed

EMRA est une association de plusieurs centres de recherche agrées wallons, dont font partie deux de nos membres, Matéria Nova et le Certech. Au travers de sa newsletter, Emra fait savoir qu'un expertise relative aux matériaux polyuréthanes biosourcés a été développée au travers des projets Techflax et CO2green. Voici un «copié-collé» de l'article.

Dans le cadre du projet Techflax initié en juin 2009 pour une durée de 3 ans, EMRA a développé  une expertise dans le domaine des matériaux polyuréthanes (PU) biosourcés à partir d'huiles fonctionnalisées.

Différentes tâches ont été réalisées avec succès :

  • Synthèse de résines thermodures: selon l'indice d'hydroxyle du dérivé d'huile fonctionnalisé, il est possible de moduler les propriétés des mousses polyuréthane pour en obtenir de grade souple à rigide. Ces mousses présentent une masse volumique qui peut être abaissée à moins de 60 kg.m-3, et génèrent une conductivité thermique de l'ordre de 40 mW.K-1.m-1, qui est susceptible d'être encore diminuée par un contrôle de la morphologie (ajout d'additifs permettant d'obtenir une porosité fermée).

  • Synthèse de PU thermoplastiques (TPU) de l'échelle laboratoire jusqu'à l'extrusion réactive: une fois sélectionnés les prépolymères diols réalisé après screening de différentes formulations, ceux-ci ont été testés pour une mise en œuvre de TPU par extrusion réactive, ce qui a été réalisé avec succès avec un débit de 500 g / h à l'échelle pilote.

  • Etude du vieillissement et dégradation des TPU en milieu contrôlé. Certaines formulations de TPU ont subi une expérience de dégradation sous irradiation lumineuse. Il s'est avéré que ces matériaux subissent un vieillissement marqué par un durcissement au cours du temps, qui peut cependant être limité par l'ajout d'additifs anti-oxydant.

  • Synthèse de PU par voie non isocyanate (NIPU): puisque les isocyanates présentent un risque de toxicité, une nouvelle gamme de polyuréthanes est envisagée par voie non isocyanate. La cyclocarbonatation d'huiles époxydées a été démontrée avec succès en voie solvant, ce qui permet de synthétiser une nouvelle gamme de prépolymères fonctionnels susceptibles d'être réactifs vis-à-vis de composés diaminés pour synthétiser des NIPU. Les matériaux obtenus présentent une rigidité élevée, supérieure à celle des PU biosourcés obtenus par voie classique.

Plus d'informations? Contactez Loïc Poussard – loic.poussard@materianova.be