Accueil>Actualités Membres>Vanheede (non-membre) investit dans un centre de tri innovant pour les P+MC

Vanheede (non-membre) investit dans un centre de tri innovant pour les P+MC

exemple-de-centre-de-tri

exemple-de-centre-de-tri

Le vendredi 7 février 2020, Vanheede a officialisé leur partenariat avec le groupe SUEZ ainsi que les Intercommunales IDEA (Cœur du Hainaut) et Ipalle (Wallonie picarde et Sud-Hainaut) pour construire le centre de tri des emballages ménagers PMC « élargi » (ou P+MC) Valodec à Ghlin-Baudour. Ce partenariat public-privé, initialement piloté par SUEZ et IDEA, passe ainsi de deux à quatre partenaires pour toujours plus d'économie circulaire en Hainaut. Ce partenariat élargi permet d'offrir une solution de tri puis de recyclage à davantage d'emballages ménagers, sur une zone géographique plus vaste.

Valodec assure aujourd'hui, via le centre de Cuesmes, le tri des PMC collectés en porte-à-porte pour une zone de plus de 600.000 habitants. Mis en exploitation il y a plus de 15 ans, le centre de Cuesmes doit être réinventé pour répondre aux contraintes actuelles de tri et de recyclage des différentes matières collectées dans les PMC, via les sacs bleus ou les recyparcs. Une réflexion autour d'un projet industriel innovant avait donc été lancée dès 2017.

Un centre de tri innovant adapté à l'élargissement des PMC

Le centre de tri Valodec, opérationnel au 2ème trimestre 2021, sera innovant et évolutif car capable de s'adapter à l'extension des consignes de tri. L'outil industriel pourra trier de nouveaux types de plastiques, tout en continuant à trier les flux PMC habituels.

« Afin de garantir le niveau de qualité attendu, les dernières innovations techniques y seront installées – tri optiques, séparateurs aérauliques et balistiques - notamment pour trier les films et les barquettes plastiques. Nous envisageons également à terme de trier les plastiques noirs (par exemple barquettes de champignons), ce qui serait une première en Belgique » - Philippe Tychon, General Manager de SUEZ Recycling and Recovery en Belgique.

Un partenariat public-privé réunissant 4 partenaires

Afin de faire fonctionner le nouvel outil industriel de manière optimale, Valodec a lancé en 2018 un appel à candidatures en vue d'élargir l'apport de PMC. Tout comme l'Intercommunale IPALLE avec l'ensemble des tonnages de PMC élargi collectés sur les 23 communes de Wallonie picarde et les 7 communes du Sud-Hainaut, nous avons rapidement confirmé notre intérêt pour prendre part à cet ambitieux projet.

« Etant donné que nous exerçons notre métier avec passion, nous nous engageons avec confiance dans le projet ‘centre de tri P+MC Valodec'. Nous soutenons les développements qui créent une valeur durable, tant pour la société que pour la communauté. En route vers une économie circulaire, de manière durable ! » souligne David Vanheede, CEO de Vanheede Environment Group.

Une solution locale, créatrice d'emplois

Le site, de ± 3 hectares, retenu pour la mise en œuvre de ce projet est situé sur le territoire du Cœur du Hainaut au sein du parc d'activités économiques de Ghlin-Baudour Nord, particulièrement destiné aux activités à caractère industriel.

En termes d'emplois, le projet, tel que défini à ce jour et pour fonctionner de manière optimale, nécessite le recours à 43 collaborateurs. Aussi, non seulement le nombre d'emplois actuels devrait être consolidé mais de nouveaux emplois seront également créés (± 20 emplois supplémentaires), sans compter les emplois indirects nécessaires pour la maintenance et l'entretien de la nouvelle installation.

Quelques chiffres clés

  • Capacité de traitement : ± 5.000 sacs bleus/heure, soit 50.000 tonnes de PMC élargis triées/an avec possibilité d'évolution et d'extension
  • Valodec va passer de 7 à 14 matériaux triés pour les déchets d'emballages ménagers
  • Tri des PMC élargis de + de 2 millions d'habitants de différentes intercommunales belges et en particulier du Cœur du Hainaut et de Wallonie picarde
  • 43 emplois (consolidation des emplois actuels et création de ± 20 emplois supplémentaires)
  • Investissement de plus de 30 millions d'€