Accueil>Actualités Membres>Armacell veut grandir pour produire plus

Armacell veut grandir pour produire plus

logo-armacell4

UNE DEMANDE DE PERMIS A ETE INTRODUITE POUR S'ETENDRE SUR L'EQUIVALENT D'UN TERRAIN DE FOOTBALL.

Située dans le zoning des Plenesses à Thimister-Clermont, la société Armacell Benelux a introduit une demande de permis pour la construction et l'exploitation d'un hall de production et de stockage et l'installation de deux nouvelles lignes d'extrusion.

Objectif : augmenter sa capacité de production. La société espère pouvoir obtenir une réponse favorable et pouvoir utliser ses nouvelles installations d'ici la fin 2020.

Depuis quelques années, la société Armacell Benelux, dont le siège central est situé à Thimister-Clermont dans le zoning des Plenesses ne cesse de grandir.

La société est spécialisée dans le recyclage des bouteilles en plastique pour en faire des éléments de construction. Que ce soit dans le domaine éolien, pour la construction ou encore les transports.

En plein essor, elle est désormais limitée au niveau de sa capacité de production et compte dès lors s'agrandir. Une demande de permis unique pour une nouvelle usine d'extrusion et moulage de produits en matière plastique a été introduite auprès des instances compétentes.

Une enquête publique est en cours et les observations écrites peuvent être envoyées à l'administration communale de Thimister-Clermont. La société espère bien obtenir une réponse favorable pour cette demande de permis car elle a besoin de construire ces nouvelles installations pour augmenter sa capacité de production.

« Nous avons introduit une demande de permis unique afin de créer deux nouveaux halls industriels sur notre site de Thimister », explique Bertrand Denoël, directeur financier de l'entreprise Armacell.

« Nous n'avons plus assez d'espace pour notre capacité de production à l'heure actuelle.

Nous avons la chance d'avoir des terrains qui nous appartiennent ici à Thimister à côté de notre siège. On aimerait pouvoir créer ces halls afin d'augmenter notre capacité de production et bénéficier d'une nouvelle superficie de près de 7.500m2 (ndlr : l'équivalent de la superficie d'un terrain de football). Nous espérons pouvoir obtenir une réponse favorable pour le permis. Les machines sont déjà achetées. »

L'objectif de l'entreprise est de pouvoir utiliser dès la fin 2020 ces nouvelles machines et ces nouveaux halls. Mais cela dépendra du temps de réponse à cette demande de permis.

1,5 MILLIARD DE BOUTEILLES

En décembre dernier, nous vous révélions que la société Armacell avait recyclé un milliard de bouteilles depuis sa création.

Un peu plus de trois mois plus tard, l'entreprise en est maintenant à près d'1,5 milliard de bouteilles recyclées selon son directeur commercial, Henri Chapelle. Des chiffres tout simplement impressionnants.

Armacell Benelux a également une ligne de production en Chine et une autre au Canada.

LA SOCIETE TOURNE MALGRE LE CORONAVIRUS

Malgré le coronavirus, l'entreprise continue à tourner même s'il y a logiquement un impact.

Maintenant, la plupart des employés fonctionnent en télétravail et la production continue à fonctionner. Les mesures de distanciation sociale sont bien respectées entre ouvriers et il n'y a donc pas de raison que l'entreprise ferme ses portes même si on connaît une crise sanitaire sans précédent.

Source: La Meuse, édition digitale de Verviers du 7 avril 2020 (https://verviers.lameuse.be/543301/article/2020-04-07/armacell-veut-grandir-pour-produire-plus)