Accueil>L'actu du secteur TIC>INFOPOLE: changer le cambouis en huile de croissance

INFOPOLE: changer le cambouis en huile de croissance

regionalit

Nouvelles activités, cette année, pour l'Infopole Cluster TIC. De plus en plus le cluster tend à organiser des événements et sessions d'information destinés à montrer par la pratique tout l'intérêt qu'ont les entreprises, de toutes tailles et de tous secteurs, à exploiter les ressources et solutions des acteurs IT et numériques locaux (ou plus lointains, bien entendu).

En plus de ses ateliers Business & Technology Club et des conférences cross-sectorielles avec les Pôles de compétitivité, voici le Cluster embarqué dans trois nouveaux axes:

  • des actions de sensibilisation et d'accompagnement d'entreprises à la “transformation numérique” industrielle (“industry 4.0”)
  • l'identification des futures “championnes” boostées par le DW Hub et l'“animation” des relations et implications du secteur de la recherche dans ce programme
  • des visites d'entreprises déjà engagées depuis quelque temps dans la transformation numérique et pouvant témoigner d'avancées tangibles. Les trois premières visitées seront, au premier semestre, la Sonaca (30 mars), OncoDNA (18 mai) et CMI (08 juin). Ces trois sociétés dévoileront à une quinzaine de participants (profils: CEO ou CIO de membres Premium du Cluster) leur stratégie et leurs développements IT, leur feuille de route pour les 3 prochaines années, l'impact ou les perspectives que leur ouvrent des solutions orientées big data, simulation, analytique, réalité augmentée...


La recherche pour innover

Pensez aux ressources de la recherche (centres d'expertise ou unités académiques) pour aider la croissance ou la simple évolution d'une société, petite ou grande. C'est de plus en plus le message que les acteurs wallons de l'animation et de l'encadrement économies veulent faire passer.

A l'occasion de son traditionnel cocktail de début d'année, l'Infopole Cluster TIC donnait ainsi la parole à deux sociétés qui ont solliciter le CETIC (centre d'expertise en ICT) pour les aider à innover ou, plus simplement, à y voir plus clair dans les potentiels d'innovation technologique.

tête-collaboration-échange-idées-rouagesSkylane Optics, spécialiste des solutions fibre optiqued et des émetteurs-récepteurs multi-protocoles/multi-technologies, s'est tourné vers le CETIC pour l'aider dans le cadre de son projet de R&D SenZoR et plus particulièrement en raison de ses compétences en matière de 6LoWPAN (réseaux personnels sans-fil à faible consommation basés sur IPv6).

SenZoR vise à gommer les différences de formats, technologies et d'interfaces qui fleurissent en matière d'Internet des Objets, en ce compris dans un contexte domestique (“smart home”). L'interopérabilité de ces objets connectés est un véritable casse-tête. Petit exemple? La multitude de protocoles de communications utilisés: WiFi, Bluetooth, ZigBee, 6LoWPAN, Z-Wave... Skylane Optics a ainsi mis au point de nouvelles passerelles IoT pour environnements WiFi, PoE (Power over Ethernet), USB et HDMI.

Autre société, autres besoins: Opinum, auteur de la solution de gestion et optimisation de consommation énergétique Opisense. La start-up s'est tournée vers le Cetic pour de la veille et de l'évaluation d'opportunités technologiques afin de faire progresser son infrastructure de collecte et d'analyses de données venant de capteurs en tous genres.

La société voit l'aide du Cetic sous l'angle d'un apport de compétences. En raison des contraintes inhérentes à une jeune pousse (effectifs réduits et “nez dans le guidon” du quotidien), elle dit aujourd'hui avoir apprécié le recul et la vision plus globale que peut avoir un centre de recherche, qui lui ont permis de mieux définir sa ligne de temps et ses choix technologiques en termes d'intégration. Sans parler du carnet d'adresses multi-sectoriel auquel elle a ainsi pu accéder...

Article de Brigitte Doucet de Regional IT