Accueil>L'actu du secteur TIC>Dossier AWEX "Comment se préparer au Brexit ?"

Dossier AWEX "Comment se préparer au Brexit ?"

awex nouveau

Le 29 mars 2019 marquera la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne. Jusqu'à cette date rien ne change, tandis que le Royaume-Uni et l'UE négocient à la fois un accord de retrait et une déclaration politique sur le cadre de la relation future entre les deux parties.

Conséquences du Brexit pour la Belgique

Si l'accord de retrait du Royaume-Uni est conclu pour le 29 mars 2019, la période de transition prend cours. Le Royaume-Uni ne sera plus représenté au sein des institutions, organes et organismes de l'Union et ne participera donc plus au processus décisionnel, mais il continuera de participer à l'Union douanière et au Marché unique et en conséquence, l'acquis communautaire et ses éventuelles modifications s'appliqueront intégralement au RU qui restera lié par les obligations découlant des accords avec les pays tiers.

En l'absence d'accord de retrait, il sera question d'un « Brexit dur ». Les relations commerciales entre le RU et l'UE seront régies par les règles de l'OMC (Organisation mondiale du Commerce). Cela signifie que des tarifs d'importation et des contrôles aux frontières pourront être imposés, ce qui rendra les échanges commerciaux plus coûteux.

Quoiqu'il en soit, si la forme que prendra la relation « post Brexit » entre les deux parties est encore incertaine, il ne fait aucun doute qu'au plus tard le 1er janvier 2021 et au plus tôt le 30 mars 2019, les échanges commerciaux avec le Royaume-Uni seront assortis de formalités douanières et de contrôles aux frontières!


Dossier AWEX "Comment se préparer au Brexit ?"

Afin de vous y préparez, l'AWEX a éditer un guide complet pour les entreprises comprenant l'historique des négociations, les conséquences, des fiches sectorielles ainis qu'une série de recommandations.

La proximité de l'échéance et la difficulté des négociations incitent à « espérer le mieux et préparer le pire ».

Les entreprises wallonnes sont invitées à examiner dès à présent quel l'impact le  Brexit pourrait avoir pour elles. Quelques conseils :

  • Evaluer ses relations commerciales avec le Royaume-Uni et les frais supplémentaires engendrés par le Brexit, afin de prévoir les moyens financiers permettant d'y faire face.
  • Estimer le montant des droits de douane qui s'appliqueraient à vos produits si les règles de l'OMC entraient en application après le Brexit (en cas de « no deal »).
  • Evaluer la nécessité de vous couvrir contre les risques de change, vu la fluctuation des taux impliquant la livre sterling.
  • Être attentif aux normes et réglementations afférentes à vos produits, le Royaume-Uni étant susceptible d'en établir de nouvelles après le Brexit.
  • Evaluer l'importance du marché britannique pour votre entreprise et envisager de diversifier vos marchés à l'exportation.


Consulter le dossier