Accueil>L'Actu du réseau>Feedback : Business & Technology Club "Dette Technique et qualité logicielle"

Feedback : Business & Technology Club "Dette Technique et qualité logicielle" RSS Feed

Capture d’écran 2018-10-17 à 15.47.39

L'INFOPOLE avec le soutien du CETIC, du réseau LIEU et de l'UMons organisait le 19 février dernier un workshop consacré au concept de la dette technique et à la qualité logicielle.

Saviez-vous que tout développement logiciel est affecté d'une dette technique liée à divers défauts de qualité ? Quelle est l'origine de cette dette ? Comment la mesurer ? Comment en limiter l'impact sur votre business et la garder sous contrôle ? Telles étaient les questions abordées lors de ce Business & Technology Club INFOPOLE.


52793028_3065339493492083_6413698461530587136_nLa dette technique est un concept mis en avant par Ward Cunningham en 1992.

Lorsque vous développez ou faites développer un logiciel, certaines décisions qui affectent négativement la qualité du code source sont prises: choix d'une librairie non standard, manque ou absence de tests pour pouvoir respecter les délais imposés,... L'ensemble des corrections nécessaires pour satisfaire les préconisations en matière de bonne programmation est appelé dette technique.

Vous pouvez choisir d'apporter les corrections maintenant, auquel cas vous remboursez votre dette technique. Vous pouvez aussi choisir de ne rien faire mais, comme pour une dette financière, les intérêts augmentent avec le temps et vous devrez rembourser davantage. Bien entendu qui parle de dette, parle d'argent. Le concept de dette technique est un moyen simple de fixer un coût à la non-qualité des développements logiciels.

Source: https://www.cetic.be/Comment-rembourser-votre-dette


Présentations


Avec le soutien de:

cetic_new   LIEU