Accueil>L'actu du secteur TIC>NaDI (Namur Digital Institute): un institut de recherche en ICT/numérique pluridisciplinaire

NaDI (Namur Digital Institute): un institut de recherche en ICT/numérique pluridisciplinaire

Nadi

Avec quelques mois de retard sur le planning initial, l'UNamur a porté, en février, un nouveau centre d'expertise du numérique sur le fonds baptismaux. Ou, plus exactement, un institut qui regroupe cinq centres de recherche préexistants. Au total, le “pool” de chercheurs atteint le chiffre de 150 personnes.

Nadi

Le NaDI (Namur Digital Institute), c'est donc la coalition des centres:

  • CRIDS (Centre de Recherche Informatique, Droit et Société): droit de l'Internet, vie privée, sécurité, IA, propriété intellectuelle, e-commerce, nouveaux usages, littéracie numérique
  • PreCISE (Research Center on Information Systems Engineering): ingénierie, gestion des systèmes d'information (ingénierie des exigences ou “requirements engineering”, modèles de données, évolution des systèmes d'information, qualité, stratégie informatique)
  • Focus (Foundations of Computer Sciences): fondements de l'informatique (programmation logique, langages et modèles, analyse de programmes, tests, aide à la décision)
  • CeRCLe (Centre de Recherche sur la Consommation et les Loisirs): nouveaux modes de consommation B2C dans une multitude de secteurs, marketing numérique, co-création de services...
  • CIRCé (Creativity and Innovation Research Center): gestion de la créativité et de l'innovation (sous toutes ses formes: IT, services, innovation ouverte et participative, co-création, leadership de la créativité...

Ces cinq centres ne disparaissent pas pour autant – “leur autonomie est préservée”. Ils continueront d'opérer de leur côté, tous les projets ne nécessitant pas forcément le croisement et le jumelage de toutes les compétences. Mais ces cinq centres préexistants mettent à disposition, délèguent et mettent en commun, au gré des besoins des projets de recherche, leurs ressources (chercheurs). La mutualisation des moyens se fera aussi, mais à moindre échelle, en termes de logistique et de moyens administratifs (avec sollicitation de secrétaires ou gestionnaires de contrat), histoire d'utiliser au mieux les moyens financiers.


Source : Article de Brigitte Doucet de Regional IT

Lire la suite sur Régional-IT