Accueil>Projets européens>Projets passés>RE-Emploi

RE-Emploi

1

RE-Emploi : pour une rénovation alliant respect du patrimoine, économie d'Energie, qualité Environnementale et stimulation de l'Emploi (projet Interreg IVA)

Objectifs:

La rénovation du parc de logements existant constitue l'un des principaux leviers de lutte contre les bouleversements environnementaux et de maîtrise de la facture énergétique.

Pourtant, mettre en pratique un projet de rénovation durable de son logement reste encore trop souvent un défi.

C'est pourquoi, des associations et organismes français et belges se sont associés dans un partenariat inédit au sein du projet Interreg IVa qui vise, par le biais de nombreuses actions innovantes, la promotion de la rénovation durable.

Le patrimoine bâti, qui participe véritablement à l'identité de notre territoire et à l'authenticité du cadre de vie, est aujourd'hui dégradé, mal équipé et vieillissant (la moitié des logements existants datent d'avant la seconde guerre mondiale). Cette obsolescence contribue lourdement à la surconsommation d'énergie et au réchauffement climatique.

Rénover durablement est donc indispensable pour en assurer la durabilité économique et patrimoniale. C'est l'ambition du projet RE-Emploi !

RE-Emploi s'attache à dynamiser le secteur de la rénovation durable et à stimuler le développement d'emplois qualifiés et de qualité, tout en assurant la préservation du patrimoine bâti et la diffusion des pratiques d'éco-rénovation, pour un cadre de vie agréable et un environnement de qualité.

Démarche:

Un projet intégrant diagnostics, citoyens, collectivités, entreprises et formations. Via une approche intégrée en :

  • agissant sur les leviers d'action-clés :la demande (le rénovateur) ; l'offre (les professionnels) ; la compétence (la formation) ;
  • prenant en compte l'ensemble des paramètres concernés :le respect de l'identité patrimoniale ;les économies d'énergie ;la qualité environnementale.

En encourageant la préservation de l'identité patrimoniale du bâti et la diffusion des pratiques d'éco-rénovation, RE-Emploi vise finalement à assurer, pour le futur, un cadre de vie agréable dans un environnement de qualité, tout en veillant à dynamiser le secteur et à stimuler l'emploi.

Cette approche multiple n'est rendue possible qu'au travers de la richesse et la complémentarité du partenariat mis en place et regroupant à la fois des organismes de sensibilisation et d'information du tout public, d'information et de sensibilisation des professionnels et des organismes de formation.

Outils:

Etudes

Comparaison et mise en place d'un diagnostic transfrontalier de la rénovation durable
Enquête sur les motivations des propriétaires à rénover leur logement

Formations

52 modules de formation des futurs professionnels (+ de 1.000 apprenants formés)
Semaines de l'Alter et Éco-construction
Mallette à isolation (outil de formation à l'isolation efficiente)

Sensibilisation et action

Citoyens et professionnels
Site Internet renovationdurable.eu
RenoTeams (accompagnement participatif de groupe de rénovateurs)
Développement de grappes d'entreprises en éco-construction

Publications

« 20 histoires de rénovation »
Outils pour connaitre & reconnaitre les composantes de l'identité patrimoniale et architecturale du territoire

Promotion des métiers de la construction

Le module pédagogique et ludique « Une brique, une pierre mais qui est là derrière ? » destiné aux élèves de 10 à 12 ans
La série d'émissions « Bâtisseurs durables »

Autres réalisations

Animation d'échanges de bonnes pratiques entre les bailleurs sociaux des deux versants de la frontière
Mise en place de séminaires sur les enjeux de la rénovation du parc de logements publics à destination des étudiants en architecture

Exposition « Un nouvel envol pour Apollo »

Résultat:

Plus que jamais au cœur des problématiques et enjeux actuels, le projet RE-Emploi reçoit un accueil positif de la part des différents acteurs rencontrés. Sa volonté d'avoir une approche globale de la problématique, encore trop peu présente ailleurs, permet de fédérer des acteurs de différents horizons et d'amener une réflexion multiple souvent nécessaire.

Les échanges conduits au sein du projet nous montrent également la nécessité de réfléchir aux questions liées à la fracture énergétique de plus en plus présente.