Accueil>Actualités>Le CCTB s'enrichit de nouvelles clauses pour les éco-matériaux!

Le CCTB s'enrichit de nouvelles clauses pour les éco-matériaux! RSS Feed

CCTB ecomatériaux

Une nouvelle version du CCTB a récemment vu le jour. Grande nouveauté: les éco-matériaux font enfin leur entrée dans ce référentiel technique.

Rappelons que Le CCTB (Cahier des Charges Type-Bâtiments) est l'outil technique de référence pour la construction et la rénovation des bâtiments publics de la Wallonie et de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Il est destiné à tous les acteurs privés (entreprises, auteurs de projets, etc) et publics (administrations, communes, CPAS, etc.) qui réalisent des projets publics. Sa mise en application est obligatoire pour tous les travaux de bâtiments subsidiés à plus de 50% par la Wallonie ou la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Le CCTB est une base fiable pour différents publics :

  • les prescripteurs, pour l'élaboration de leurs cahiers spéciaux des charges,

  • les producteurs disposent d'un référentiel décrivant les caractérisations nécessaires des matériaux ou systèmes constructifs,

  • les entrepreneurs disposent d'instructions relativement claires dans la réalisation des travaux prescrits.


Dans la perspective de promouvoir l'éco-construction et l'éco-rénovation, la Direction du Développement durable (SPW) a voulu intégrer de nouvelles prescriptions relatives aux éco-matériaux dans le Cahier des Charges Type-Bâtiments 2022. 

A ce sujet, le Cluster Eco-construction et ses membres ont participé à la rédaction d'articles spécifiques en lien avec les éco-matériaux et les techniques de l'éco-construction, pour enrichir le nouveau document.

Le résultat ? Pas moins de 140 nouvelles clauses techniques ont été rédigées et sont disponibles dans la version CCTB 1.08 sur le site www.batiments.wallonie.be

Les nouvelles prescriptions accueillent notamment :

  • le ballot de paille

  • le béton de bois

  • le béton de chanvre

  • les maçonneries d'éléments en terre crue et en blocs de chaux-chanvre

  • les maçonneries d'éléments en blocs de chaux-chanvre

  • les parois en béton de bois

  • les panneaux massifs en CLT

  • les caissons préfabriqués en bois remplis de paille ou de galets d'argile

  • les membranes d'étanchéité à base de résines végétales,

  • les ETICS avec plaquettes en terre cuite

  • les enduits à la chaux hydraulique ou à base d'argile,

  • les matériaux d'isolation bisourcés.

 

Il s'agit donc d'une avancée importante pour le secteur de l'éco-construction et pour les producteurs d'éco-matériaux. Le Cluster Eco-construction se réjouit de ce pas en avant !

L'actu du Cluster