Accueil>Actualités>CAP 2020 à Boulogne-Sur-Mer pour son projet HeatNet

CAP 2020 à Boulogne-Sur-Mer pour son projet HeatNet RSS Feed

Chemin Vert 5_preview

Ces 28 et 29 septembre, l'équipe du cluster CAP 2020 se trouvait à Boulogne-sur-Mer pour rencontrer leurs partenaires du projet européen de réseaux de chaleur et de froid, HeatNet NWE. Au programme : état des lieux sur l'avancée du projet, brainstorming et visite de chantier.

La journée du 28 septembre a permis aux différentes parties du projet de présenter leurs recherches. Chaque leader de « workpackage » (lot de travail) a ainsi eu l'occasion d'exposer les éléments les plus susceptibles de profiter à l'ensemble des partenaires, et d'obtenir un avis sur des points techniques qui posaient problème.

Meeting 1_preview  Brainstorming 1_preview

La matinée du 29 était quant-à-elle dédiée à la visite des installations des réseaux de chaleur de Liane et Chemin Vert. Les deux sites sont gérés par Ecoliane, société créée en 2012 par Dalkia, opérateur énergétique expert du Groupe EDF.

Nouveau document  Liane 9_preview

Débuté en 2008, le projet de réseaux de chaleur à Boulogne-sur-Mer fait la part belle aux énergies renouvelables et de récupération.

Trois sources locales, synonymes de création d'emplois, sont utilisées pour générer plus de 80% de la chaleur distribuée sur les réseaux : les boues de la station d'épuration de la ville (chaleur fatale), les eaux usées (pompe à chaleur) et le bois issu d'un rayon de 100 km (biomasse). A cela s'ajoute l'utilisation de gaz pour supporter le système.

Au total, ce sont 7, 2 MW produits de la façon suivante : 4 MW par une chaudière bois, 2 MW par des pompes à chaleur et 1, 2 MW par la récupération de chaleur sur l'incinérateur à boues de la station d'épuration.

En 2016, la répartition de la distribution de la chaleur était de 83% pour les logements, 10% pour le secteur de l'éducation, 4% pour celui du sport et enfin 3% pour le tertiaire.

Le résultat : un équivalent de 6,000 logements raccordés et 3,600 tonnes de Co2 économisées chaque année !

Après avoir terminé leur visite par les sites ciblés pour le futur développement des réseaux de chaleur de Boulogne-sur-Mer, les membres du projet HeatNet NWE se sont réunis à l'Hôtel de Ville pour un débriefing et pour assister à des présentations supplémentaires.

La ville de Kortrijk accueillera en mars 2018 le prochain déplacement de l'équipe d'HeatNet NWE. 

Source des données : http://www.ecoliane.fr/